Le chauffage représente un pôle de dépenses important au sein d’un foyer. C’est pourquoi il est important de réaliser des économies et choisissant une solution de chauffage adaptée. Selon l’ADEME, le bois est le moyen le plus économique de se chauffer en 2019. Que ce soit dans le cadre d’une rénovation ou d’une construction, le poêle et la cheminée sont donc tout indiqués pour chauffer une maison de façon économique. Toutefois, l’offre en terme d’appareils de chauffage au bois est grande et il est parfois difficile de se positionner. Petit tour d’horizon des installations et de leurs différences.

Quelles sont les différences entre un poêle et une cheminée ?

La cheminée et le spectacle de la flamme

La cheminée désigne initialement l’ensemble de l’installation de chauffage : l’âtre, la hotte et le conduit. Qu’elle soit à foyer fermé, à foyer ouvert ou équipée d’un insert vous pouvez choisir votre modèle de cheminée en fonction de votre combustible avec nos cheminées à bois, au gaz, ou à l’éthanol

La cheminée à foyer ouvert 

On la retrouve dans les maisons anciennes et varie en fonction des styles de la région : en pierre ou en brique, elle est souvent imposante. La cheminée à foyer ouvert trouvera ses adeptes chez les amoureux du spectacle de la flamme qui danse. L’absence de vitre éveille les sens de ceux qui aiment sentir l’odeur du bois brûlé ou entendre le crépitement des bûches qui se consumes. Si elle présente un atout esthétique incontestable, elle est souvent déconseillée en raison de son rendement énergétique faible de l’ordre de 10 % contre environ 75 % pour une cheminée à foyer fermé.

La cheminée à foyer fermé

Le foyer fermé est souvent préconisé dans le cadre d’une construction, car il est installé avant le montage de la cheminée. Un système de ventilation est chargé d’aspirer l’air de la pièce, de le réchauffer et de la diffuser dans la pièce de vie. Ce système de chauffage permet également d’alimenter en chauffage les autres pièces de l’habitation via un réseau de gaines. L’habillage s’adapte à votre intérieur et permet de choisir entre une cheminée traditionnelle ou une cheminée moderne.

L’insert

L’insert de cheminée peut s’installer sur une cheminée neuve ou dans une cheminée à foyer ouvert existante. Compatible avec tous les combustibles (bûches et granules), son rendement énergétique peut atteindre 80 % pour certains modèles. L’insert permet de nombreuses personnalisation au niveau de l’habillage des plus classique au plus design comme pour les modèles de cheminées contemporaines. Selon la configuration de votre pièce, vous pouvez opter pour une cheminée d’angle, à 2 vitres voire 3 vitres.

Le poêle, l’autonomie au service de la performance

Qu’il s’agisse du poêle à granulés (aussi appelé poêle à pellets) ou du poêle à bois, ils sont recommandés pour les petits espaces à vivre en raison de leur faible encombrement. Si les formats et volumes des poêles varient, il reste globalement plus petit qu’une cheminée. De plus, l’évacuation des fumées issues des combustions s’effectue par un conduit de fumée qui ne nécessite pas d’habillage.

Le poêle à granulés

Les granulés sont constitués de sciure et de copeaux de bois compactés. Les granulés sont stockés dans un réservoir et une vis sans fin permet d’alimenter le poêle en combustible. Selon la capacité du réservoir, le poêle à granulés peut atteindre 100 h d’autonomie. Le point fort de ce système de chauffage réside dans la programmation de la puissance de chauffe et de la température. Ainsi, le remplissage des granulés se fait automatiquement ce qui lui permet de réguler la température selon vos besoins et d’optimiser sa consommation d’énergie. Son rendement est d’au minimum 80 %, ce qui en fait un excellent compromis entre la qualité et le prix. Il peut être choisi en chauffage principal.

Le poêle à bois 

Idéal en chauffage d’appoint, il possède de nombreux avantage notable par rapport à la cheminée. Le rendement d’un poêle à bûches est compris entre 60 % et 80 %, mais nécessite d’avoir du bois de qualité avec un faible taux d’humidité (< 20 %). Par ailleurs, le poêle à bois dégage plus rapidement de la chaleur et la diffuse de façon constante, tandis que pour une cheminée, on observe une perte de chaleur.

Le poêle à gaz

Après le bois et les granules, le gaz est l’énergie la plus économique et apporte de nombreux avantages par rapport aux autres énergies. Le gaz alimente en continue le poêle et ne nécessite pas de rechargement ni de stockage de combustibles. Pour une cheminée à gaz comme pour le poêle à gaz, le rendement est compris entre 65 et 85 %, ce qui le rend équivalent à un insert bois

Que votre choix se porte sur une cheminée ou un poêle, il est important de prendre en considération de nombreux critères : l’esthétique, le coût d’installation, l’adaptation à l’installation déjà existante, les besoins en chauffage, le rendement… Pour une installation optimale, faites appel à un professionnel labellisé Flamme verte comme Rigail, qui garantit un rendement supérieur à 70 %. Certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), l’installation d’un poêle à granulés, d’un poêle à bûches ou d’un insert de cheminée vous rend éligible à la prime énergie, au crédit d’impôt transition énergétique, à une réduction de TVA et à diverses subventions (ces subventions sont cumulables).

Découvrir nos produits au show-room
Consulter nos modèles et inspirations sur Pinterest